» merlenoir » extra » psychopompes » Anubis


Transcription grecque d'Inpou (Anpou), fut identifié avec Hermès Psychopompe, car c'est lui qui passait pour ouvrir aux défunts le chemin de l'autre monde. On le représentait sous la forme d'un chacal noir à la queue fournie ou comme un homme aux chairs noirâtres portant sur les épaules une tête de chacal ou une tête de chien, animal sacré d'Anubis qui avait fait donner, par les Grecs, à la métropole de son culte, le nom de Cynopolis.

 

Dès les premières dynasties, c'est lui qui préside aux embaumements, et les prières funéraires, dans lesquelles il gardera toujours une place prépondérante, lui sont alors presque exclusivement adressées.

Dans les textes des Pyramides, Anubis est désigné comme le "quatrième fils de Râ" et on lui donne comme fille Qebehout, "la déesse fraîcheur", mais plus tard, on l'admit dans la famille osirienne en prétendant qu'il était le fils adultérien que Nephtys, laissé stérile par Serth, son mari, aurait de son frère Osiris. Abandonné par sa mère dès sa naissance, il avait été recueilli par Isis, sa tante, qui, sans rancune pour l'infidélité inconsciente de son époux, s'était chargé de l'élever. Devenu grand, il accompagna Osiris partit à la conquête du monde, et, lorsque "l'Être bon" fut assassiné, il aida, sur l'ordre de Râ, Isis et Nephtys à l'entretenir.

  C'est alors qu'il invente les rites funéraires et procède à l'emmaillotement de la momie d'Osiris pour la préserver du contact de l'air et prévenir ainsi de la corruption, ce qui lui valut le titre de "Maître de bandelettes". Depuis ce jour, il ne cessa de présider aux funérailles, et c'est dans ce rôle qu'on nous le montre souvent, procédant à l'embaumement des momies, puis les recevant à la porte des tombeaux dans lesquels il se chargera de leur faire parvenir les offrandes apportées par ses héritiers.

Nous le voyons ensuite prendre la mort par la main, et, en sa qualité d'huissier du palais d'Osiris, l'introduire en présence du souverain juge devant lequel il procède à la pesée des âmes.

Ce rôle de dieu des morts valut à Anubis un culte universel, et son admission dans la légende osirienne lui garda des adorateurs jusqu'aux basses époques où, par suite de son identification avec Hermès Psychopompe, on lui donna le nom d'Hermanubis.

 

site optimisé pour une définition de 1024x768 pixels